2ndo Seminario interno BlueGrass – Mexico, Setiembre 2015

Acogidos en las instalaciones del CEMCA, el equipo del  BlueGrass se reunió en Mexico para discutir de los avances del proyecto. La primera parte del seminario se enfoca en las coaliciones multinivel para entender conflictos y controversias entorno a la gestión del agua y las modalidades de la producción de las políticas públicas. Las coaliciones suelen reunir a los actores que comparten ciertos valores o preferencias comunes en términos de política pública. Aunque pertenezcan a mundos sociales a veces distantes o  actúen en escalas diferentes (local, nacional o internacional), se relacionan en torno a un tema común (acceso al agua, por ejemplo). Una coalición se estructura a través de las regularidades en las interacciones entre los actores que la componen y por los diversos recursos que estos actores son capaces de movilizar o intercambiar tales como financiamientos, afiliaciones institucionales o conocimientos prácticos (know-how). Para los actores individuales, la pertenencia a una coalición es  un recurso que permite participar en las relaciones de poder.

El análisis de las coaliciones presentes debe permitir establecer una comparación entre los diferentes estudios de caso. El estudio de las variaciones e invariantes en la configuración de las coaliciones entorno a diferentes conflictos permite tomar en cuenta las diferencias entre los contextos nacionales, regionales y locales. Las ponencias que se llevarán a cabo durante la segunda reunión del equipo Bluegrass se articulan entre sí entorno a las siguientes preguntas: ¿Cuáles son los temas de conflicto o controversia estudiados? ¿Existe un enfrentamiento entre distintas coaliciones? ¿Cuáles son las características de estas coaliciones? ¿Qué actores movilizan recursos que pueden ser calificados de internacionales, de qué manera son utilizados y cuáles son sus impactos? ¿Estos recursos modifican las relaciones de poder dentro de los conflictos estudiados o por el contrario se observa una permanencia de las estructuras políticas?

Tunel emisor oriente - Mexico

Partiendo de estudios de caso localizados, la segunda parte de la reunión del equipo Bluegrass busca entablar una reflexión colectiva sobre la internacionalización de los conflictos y de las controversias entorno a la gestión del agua. Se estudiará la producción de esta internacionalización a través de los actores involucrados en las luchas de poder alrededor de la gestión del agua. Estos actores movilizan a nivel local diversos recursos internacionales: pertenencia a una coalición, afiliaciones institucionales, participación en eventos internacionales o en comisiones, financiamientos, discursos (desarrollo sostenible o new public management, por ejemplo), grados obtenidos en el extranjero o culturas técnicas y administrativas. Entre los distintos recursos movilizados por los actores se hará énfasis particular en las coaliciones a las cuales pertenecen, en sus características y composición.

El análisis multinivel del equipo Bluegrass busca completar e ir mas allá de los estudios que insisten en la imposición de modelos de gestión internacionales desde arriba (top-down), por un lado y en las apropiaciones locales de los modelos internacionales (bottom-up), por el otro. Aunque desigualmente distribuidos y de distintos tipos, los recursos internacionales no están reservados a las elites políticas y económicas. Los recursos internacionales  pueden ser utilizados por  actores cuyo trabajo está inscrito en lo local, como miembros de una asamblea vecinal o representantes locales, o por actores intermediarios cuyo trabajo se encuentra en la interfaz entre lo local, nacional e internacional, como algunos líderes de ONG, activistas y expertos.

Una visita del túnel Norte Oriente – una las grandes infraestructuras de saneamiento de la ciudad de México – coronaron de la mejor forma el evento.

Programa meeting Mexico 2015

Meeting Program Mexico 2015 (EN)

IMG_2011

6ème édition des Journées des Jeunes Américanistes “Ciudades y conflictos. Ayer, hoy y mañana”. Bogotá, Madrid, Juin 2015

IMGP0001La 6ème édition des JJA « Villes et Conflits: hier, aujourd’hui et demain » a été l’occasion de réunir six des membres du programme Bluegrass à Bogota. Deux espaces ont été mobilisés avec des objectifs distincts. Une réunion de travail organisée la veille des journées a permis d’échanger sur les expériences de chacun et de définir une grille de lecture commune études de cas. Pendant les Journées (mercredi 17 juin), l’équipe BlueGrass a pris en charge l’animation d’une session « Estudios de casos y la comparación en las investigaciones colectivas (ANR Bluegrass) ». La présentation et les discussions qui ont suivies ont portées sur les défis de la réalisation d’une recherche de cette nature : interdisciplinaire, internationale et dispersées dans 8 villes différentes. Une attention particulière a été donnée aux outils méthodologiques et aux défis de la comparaison des études de cas. Ces réunions ont permis de faire le point sur l’avancée des recherches, de partager sur les aspects méthodologiques et problématiques, ainsi que d’identifier des premiers éléments (et défis) de comparaison.

IMGP0005

Ces discussions sur le projet BlueGrass se sont inscrites dans les réflexions plus générales des journées sur les dynamiques urbaines au prisme des conflits, abordées d’un point de vue méthodologique, conceptuel et épistémologique. Organisées simultanément à Bogota et à Madrid, elles ont réuni 40 jeunes cherches de 14 pays d’Amérique et d’Europe, et représentant la diversité des sciences sociales.

Programe JJA Bogota 2015

 

 

 

5tas Jornadas de los Jóvenes Americanistas en Tijuana

 

L’Ecole thématique “Nouvelles approches de l’adaptation au changement climatique: L’apport des sciences de l’environnement américaines aux sciences sociales françaises”, couplée aux Cinquièmes Journées des Jeunes Américanistes, s’est tenue Tijuana (Mexique), mobilisant plusieurs membres de Bluegrass. Elle a été organisée par l’UMI iGLOBES, avec la collaboration du CEMCA, de l’IFEA, du Collège Franco-Mexicain en Sciences sociales, de l’Institut français d’Amérique centrale et de l’Institut des Amériques et hébergée par le Colegio de La Frontera Norte (COLEF) symbole au plus haut point la volonté de développer une recherche qui transcende les frontières, entre pays mais aussi entre disciplines. L’école thématique a rassemblé chercheurs seniors et jeunes chercheurs (25 étudiants provenant de 10 pays) avec l’objectif d’explorer la façon dont les sciences sociales peuvent répondre au défi à la fois intellectuel et politique représenté par les nouvelles exigences de « l’adaptation au changement climatique ».

Les thématiques de Bluegrass ont été abordées à la fois de façon transversale (sur les nouveaux enjeux de la question environnementale et du positionnement des sciences sociales) et spécifique dans le cadre d’une session de travail dédiée aux conflits de la gestion de l’eau et animée par les membres du programme.

IMGP0069

 

Descargar programa

Lettre info CNRS 2014 Robert 2014, evento JJA Tijuana

Bulletin IFEA, balance evento JJA Tijuana

 

 

Kick off Meeting à Tucson

Les activités du programme ont été lancées lors d’un premier séminaire de travail réalisé en mai 2014 à Tucson (Etats-Unis). Ce « Kick off Meeting » a réuni les membres du programme durant une semaine avec deux objectifs principaux : la présentation des cas d’études proposés dans les différents pays dans la perspective de mise en place d’une analyse comparée. Le deuxième objectif a été le partage d’une cadre conceptuel commun et des outils méthodologiques associés. Le projet propose ainsi une approche commune des différents types de conflits pointant l’analyse des systèmes des ressources en eau pour la ville et du service, les caractéristiques socio-économiques, les politiques hydriques, le contexte militant et le champ de la régulation environnementale. Il privilégie l’analyse des dimensions socio-historiques des conflits afin de rendre compte des évolutions contemporaines dans un contexte de nouvelles contraintes environnementales et urbaines. Ces éléments de comparaison seront enrichit par l’analyse deIMGP0074s coalitions acteurs. Il s’agit d’identifier les agents impliqués, leurs trajectoires, leur positionnement, leur pouvoir et leurs relations. L’objectif est de cerner les différents agencements, les configurations des coalitions et leur faculté à produire les politiques de gestion de l’eau. Cet aspect demande la collecte d’informations spécifiques sur chaque terrain et la mise en place d’une méthodologie commune pour un traitement statistique postérieur. Ce point a fait l’objet d’une réunion à Paris en novembre 2014 pour la prise en main du logiciel de traitement des données et de représentation des coalitions, ainsi que la définition des modèles de questionnaires et d’entretien (variables, modalités de renseignements, etc.).

Ces mises au point conceptuelles et méthodologiques sont nécessaires au vu de la diversité des cas d’étude, allant des conflits liés à l’approvisionnement des villes, à l’exploitation des nappes phréatiques, l’accès à l’eau des quartiers populaires, les stratégies de gestion du service de l’eau, la tarification ou encore aux activités polluantes. Le Kick Off Meeting a donc permis de lancer un ambitieux et innovant programme de recherche, avec comme objectif central la production de connaissance au delà des cas spécifiques.

tucson1

Descargar Programa